Témoignage : « Avant, je tirais sur les Syriens. Aujourd’hui, je leur viens en aide. »


tales_lebanon« Avant, je tirais sur les Syriens. Aujourd’hui, je leur viens en aide », témoigne Raed (dont le nom a été modifié). Cela fait presque quatre ans que ce chrétien d’une cinquantaine d’années consacre toutes ses forces aux réfugiés syriens au Liban. Et il était loin d’être évident qu’il le fasse.

« Avant, je tirais sur les Syriens, tandis qu’aujourd’hui, je leur viens en aide », dit-il. « J’étais un combattant et je luttais contre l’occupation syrienne du Liban. » Il désigne son corps, grièvement blessé lors des batailles passées.

Ce n’est qu’en 2005 que l’armée d’occupation syrienne s’est retirée du Liban. « L’armée syrienne a commis ici des actes abominables. Nous nous sommes défendus, nous avons défendu nos vies et notre patrie. C’est pourquoi j’ai toujours considéré les Syriens comme mes ennemis. Mais quand les réfugiés sont arrivés ici et que j’ai vu leurs visages, je me suis rendu compte que ce sont des gens comme moi. Ils ont besoin de mon aide », déclare Raed. L’exemple de Sœur Micheline, qui s’occupe du camp de déplacés, l’a profondément impressionné. « J’ai vu comment la religieuse a regardé les hommes et les femmes. Cela m’a convaincu sans qu’il y ait eu besoin de grandes paroles. J’ai pris conscience que le régime syrien était mon ennemi, mais non les gens. »

Saint Paul - Rome © VAN PRADELLESL’histoire de Raed fait écho à celle de Saul de Tarse, implacable persécuteur de chrétiens. Il était sur le chemin de Damas, quand « tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » Il répondit : Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes » (Actes 9: 3-6).
Ainsi, l’homme qui allait devenir Saint Paul, l’Apôtre des Gentils, a trouvé le Christ et embrassé la foi de ceux qu’il avait autrefois considéré comme ses ennemis mortels. Réconforter les affligés et pardonner volontiers les offenses sont des voies qui, en tant que chrétiens, peuvent montrer la Miséricorde de Dieu à nos frères et sœurs.